Électricité : Tenue d’un atelier à Conakry pour rassurer les acteurs du secteur Minier

Électricité  : Tenue d’un atelier à Conakry pour rassurer les acteurs du secteur Minier

Ce vendredi 6 juillet 2018, Les responsables de   ministère de l’énergie  et l’hydraulique en collaboration avec ceux du  ministère des mines et de la géologie ont tenu un atelier  sur la construction d’un réseau national de transport d’énergie électrique de 225 KV pour l’évacuation de l’énergie électrique du complexe de Kaléta, Souapiti, de Linsan-Fomi et de  Manéah-Gaoual via Boffa et Kamsar et Boké.

La production d’énergie de Souapiti prévue dans le contrat EPC coïncidera avec la mise en service des projets d’intégration sous régionale dont l’interconnexion des pays membres de l’organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie( OMVG), l’(interconnexion de la Cote d’Ivoire, Libéria, Sierra Leone et Guinée( CLSG), la construction de la ligne Linsan-Fomi et la mise place d’un marché de l’électricité dans le cadre du système d’échange d’énergie électrique ouest Africain.

L’un des objectifs de cet atelier  est de sensibiliser des industriels miniers aux évolutions du secteur énergétique aux futurs apports et avantages de la centrale hydro-électriques  de Souapiti qui sera mise en service à l’horizon 2019-2020. Le but étant d’encourager les miniers à se raccorder aux futurs réseaux pour bénéficier de coût  préférentiels et d’un servie de qualité tout en contribuant au développement du pays.

Présent   audit atelier, Le ministre de l’énergie et de l’hydraulique, Cheik Taliby Sylla s’est  réjouit de  cette rencontre d’échange entre les cadres du secteur de l’énergie et des mines. Avant de préciser  les objectifs dudit atelier.  L’objectif de cet atelier, c’est de rassurer  les acteurs du minier  que nous sommes en train de travailler pour produire de l’énergie propre, de l’énergie à bas cout et de qualité qui contribuera à diminuer la charge connexe afin que la tonne de nos bauxites et alumines   soient compétitive sur le marché mondial »,a-t-il précisé le ministre Taliby Sylla.

Et d’ajouter, il   dira que c’est une obligation  pour  le gouvernement de fournir de l’énergie à l’ensemble des industries en guinée   pour  le    développement de  la filière minière en Guinée. « Le président de la République avait dit qu’il faut transformer nos matières premières sur place. Depuis  40 ans, la CBG (Compagnie de bauxite de Guinée) n’a produit que de la bauxite, c’est par ce qu’on n’avait pas suffisamment d’énergie pouvant nous permettre de transformer la bauxite en alumine et en aluminium », a fait savoir le Ministre.

« Vous allez recevoir les  documents qu’il faut pour la concrétisation du projet et nous engagerons  les    négociations  pour  rassurer les autorités bancaires  qui peuvent nous    prêter  de l’argent pour  réaliser  ces ouvrages ; il faut leurs rassurer que nous avons de la clientèle potentiel  fiable qui est capable d’acheter cette énergie. C’est pourquoi, la rencontre d’aujourd’hui  permettra d’ouvrir  la porte à une nouvelle ère de collaboration entre le secteur énergétique et celui des mines », a conclu Cheick Taliby  Sylla.

OUMAR KONATE  pour www.conakrynews.org

 

 

 

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.*