Conakry : Le Colonel Bafoué explique les raisons par rapport au Confinement du Chef de Fil de l’opposition

Conakry : Le Colonel Bafoué explique les  raisons par rapport   au   Confinement  du  Chef de Fil de l’opposition

Malgré l’interdiction de la marche pacifique que l’opposition   Républicaine a voulu réaliser ce mardi 30 Octobre 2018 à Conakry, les militants et sympathisants de certains leaders politiques y compris le chef de Fil de cette opposition, El Hadj Cellou Dalein Diallo, ont   tenté de sortir dans la rue pour manifester leur désaccord par rapport aux accords politiques concernant les élections Communales du 04 Février 2018.Selon les différentes déclarations de ces mêmes opposants.

Interrogé, le Colonel, Anssoumane Baffoé, Directeur des Unités d’intervention de la police, à rappeler à l’opinion nationale et internationale que le véhicule du président de l’Union des Forces Démocratique de guinée (UFDG) avait échappé à un projectile lors de la marche du 23 octobre dernier. « Il a été dit qu’El Hadj Cellou a été victime d’une tentative d’assassinat.  Donc, aujourd’hui nous avons jugé nécessaire de ne pas le laisser sortir de son domicile », a déclaré le Colonnel Bafoé de la police.

Avant de préciser qu’une enquête est en cours après une plainte formulée par le chef de fil lui-même. « Donc,  puisqu’il est très populaire, les jeunes vont encore se mettre dans la rue », a indiqué M. Bafoé.

« Mais, je maîtrise mes hommes, j’ai le temps de les fouiller, de les contrôlez. Mais je ne contrôle pas la foule. N’importe qui peut venir s’infiltrer dans le groupe des manifestants pour faire ce qu’il veut, a   affirmé Ansoumané Bafoé.

Avant de supplier   le Chef de Fil de l’opposition de rester dans son périmètre. «  Dalein ne peut pas sortir. Parce que la marche n’a pas été autorisée ».

 

Akila pour www.conakrynews.org 662519697

 

 

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.*