Un ancien ministre de Conté aux leaders politiques Guinéens : « Le peuple doit se sentir en sécurité »

Un ancien ministre  de  Conté  aux leaders politiques Guinéens : « Le peuple doit se sentir en sécurité »

Dans un entretien exclusif accordé à un membre de la rédaction de notre organe, M. Jeans Paul Sarr, ancien ministre de l’agriculture sous le régime du ‘’feu’’ Général Lansana Conté a donné ses impressions sur la situation socio-politique actuelle de la guinée.

 

Dans son discours introductif, l’ancien ministre de l’agriculture et présentement secrétaire permanent du PUP, M. jeans Paul Sarr, a déclaré : «  J’ai un regard assez critique sur la  situation socio-politique Guinénne. Nous avons l’obligation aujourd’hui en tant que guinéen  de sauvegarder la paix et la quiétude sociale dans note pays. Le peuple  doit se sentir en sécurité. Faire en sorte qu’on  combatte l’injustice ; nous devons de faire en sorte que  notre pays  soit un havre de paix »,  a-t-il déclaré.

 

 

Avant de préciser   qu’il   beaucoup d’incompréhension entre les acteurs politiques et  que cela  n’avancerait   pas  un pays.

 

« Nous devons nous asseoir  pour discuter et dégager  des voies et moyens afin de trouver des solutions fiables parce que les guinéens n’ont pas où partir. La guinée, c’est notre pays, c’est notre bijoux, nous devons  bien entretenir. Rien ne peut se passer sans  le  dialogue, il faut accepter de dialoguer surtout quand on a le pouvoir, il faut savoir écouter les autres  faire en sorte que  chacun se sente concerné par la chose commune qui nous réunit, qui est la guinée. La guinée ; c’est notre bien commun qu’il faut sauvegarder », a   interpellé les leaders politique de notre pays .

 

Avant de souligner : « Nous devons  éviter l’ethnocentrisme et le régionalisme  qui amènent  souvent des frustrations   et quand  des frustrations   s’accumulent ça créée  des tensions inutiles alors en se mettant autour de la table ; En discutant  librement comme le président Conté nous a enseigné, on pourra mieux  ensemble trouver des  solutions possibles », a-t-il souligné .

 

 

Avant d’affirmer : « Nous sommes une famill

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.*