Conakry : Le président du RGD chez Sidya Touré pour empêcher toute tentative de révision ou de modification de la constitution en faveur d’un troisième mandat

Conakry : Le président du RGD chez Sidya  Touré  pour     empêcher   toute  tentative de révision ou de modification de la constitution  en faveur d’un troisième mandat

Ce Lundi 11  Mars 2019 à Conakry, le président du Rassemblement Guinéen pour le développement en abrégé ‘’RGD’’, Me Abdoul Kabélè Camara, accompagné par les membres du bureau politique dudit parti,  a rendu visite à son homologue de   l’Union des forces républicaines(UFR) à son bureau personnel à l’immeuble Golfe(Coleah). L’objectif de cette rencontre était d’échanger avec le président Sidya Touré sur la situation sociopolitique guinéenne  mais aussi de discuter par rapport à la mise en place d’un  Bloc   composé de  partis politiques, la  société civile  afin de barrer la route à ceux qui veulent procéder à la modification de la constitution en République de Guinée

 

Dans son intervention,  le président Me Kabélè a  d’abord fait savoir  au   président Sidya Touré  que depuis  qu’il est arrivé     sur la chaine  politique  guinéenne  qu’il a toujours fait de  son mieux.  « En dépit de  tout ce que nous connaissons comme travers sociaux, vous  êtes toujours resté serein pour évoluer dans votre combat. Je sais le sentiment que vous nourrissez pour la guinée. Vous  êtes un aîné à qui je  noue  un grand respect, parce  que vous avez    toujours fait de  votre mieux  par rapport  aux maux qui gangrènent   notre société », a    rappelé Me Kabélè.

Avant d’ajouter : «  Aujourd’hui, nous vous rejoignons dans la politique par le biais d’un parti  qui a été crée depuis le 14 Avril 1992.Le RGD, est  un parti de contribution. Ce sont les cadres de ce parti   qui sont venus me  porté à la tête dudit parti pour que nous puissions tous impulser quelque  chose qui sera positif pour  notre pays et je l’ai accepté avec plaisir », a-t-il ajouté.

 

 

Avant de préciser que l’objectif   du RGD,c’ est de rencontrer   des hommes comme   Sidya  Touré qui est  parmi  ceux qui ont passé assez de temps dans la politique. Comme  pour   dire que nous partageons la même idée.

 

« Aujourd’hui, quand vous regardez le programme de chaque parti, vous verrez d’abord l’amour de la nation. Mais nous sommes confrontés à quoi aujourd’hui en guinée ? Les superflus, le non respect des lois et   des règlements .Ce non respect des lois et règlements  nous conduit aujourd’hui à toutes les dérives .Les superflus, les non dit, les négociations  qui font croire au peuple qu’on se mettre d’accord  alors  qu’il y a des arrières pensé, qu’il y a toute une stratégie pour ne pas respecter les normes de la société », a souligné le président du RGD.

Avant de  faire comprendre à son frère Sidya Touré qu’ils doivent se battre ensemble   pour mettre en place une alternance politique.

 

 

« Nous devons mettre  place un Bloc au sein de l’opposition  parce que c’est  très  urgent  de le faire aujourd’hui. Les vieux partis, les grands partis, Il faut associer tout le monde   pour faire face au mal commun. Parce que nous  pensons aujourd’hui que les mêmes causes produisent les mêmes effets », a rappelé  de passage Me Kabélè.

 

Pour mettre un terme à ses propos,  le président du Rassemblement Guinéen pour le développement (RGD), Me Abdoul Kabélè Camara a dit : « Il est temps qu’on se mette   à l’œuvre pour entreprendre des actions  concrètes par rapport à toutes violations des  lois  de notre pays. Que ce soit la société civile, que ce soit les parti   qui sont en  attentes  d’obtention de leurs agréments mais les dossiers sont déjà engagés, nous dévons  les associé  tous .Même si ce n’est pas encore arrivé, mais nous constatons déjà  la tentative de modification de la constitution de notre pays.  On  ne peut accepté   qu’on change une constitution qui vous a fait conduire pendant dix ans(10).Ou encore  tenté la  révision des articles 25 et 154 de  notre constitution, ils sont calés ».

 

 

 

 

Très content de  la visite de son frère  combattant politique, le président Sydia Touré  a déclaré « Quand j’ai  suivi votre arrivé sur la chaine politique, j’ai remercié Dieu. Parce  que  la voix de Me Kabélè n’est pas une voix inconnue en guinée. Donc quand tu t’engage sur un sujet aussi sensible  ça serait vraiment extraordinaire. La guinée ne sera sauvée par rapport à ce que nous partageons tous ensemble », a-t-il déclaré.

 

Avant de  préciser  que le combat que l’opposition mène aujourd’hui contre tout éventuel troisième mandat d’Alpa Condé est un combat noble.

 

 

« Au moment de la mise en place de la convergence, on avait   pas quelqu’un à qui contacter au niveau de votre parti le RGD. Donc, il est intéressant qu’on se trouve ensemble  pour  échanger sur certains sujets importants par rapport à la  situation sociopolitique et économique de notre pays », a fait savoir le président Sidya Touré.

 

 

 

Avant de  souligner qu’en dehors de toutes les considérations de leadership, l’opposition guinéenne   a  décidé de mettre en place une coordination de partis politiques  pour  barrer la route  à toute tentative de modification de  la  constitution en faveur d’un troisième mandat d’Alpha Condé.

Sylla Ibrahima Kalil pour www.conakrynews.org 625444534

 

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.*