Santé Animale : Le ministère de l’élevage et ses partenaires lancent la Campagne Nationale de Lutte Contre la Fièvre Aphteuse

Santé Animale : Le ministère de l’élevage et ses partenaires lancent la Campagne Nationale   de   Lutte Contre la Fièvre Aphteuse

 Le Gouvernement Guinéen en collaboration  avec  ses   partenaires ont  lancé  ce vendredi 24 Mai 2019 à Boké (Denken),  le coup d’envoi  de   la  campagne nationale  de vaccination contre la  Fièvre Aphteuse. Sous la présidence   du ministre de l’élevage, plusieurs personnalités  ont pris part à cette  opération  notamment, des partenaires techniques et financiers  (la Banque Mondiale, la FAO…) des responsables régionaux  du ministre de l’élevage et des cadres dudit département etc. …A préciser que cette campagne  s’étendra  sur les 33 préfectures de la guinée.

  

 Dans son intervention, le ministre de l’élevage, Patrick Roger Millimono,   à tout d’abord souhaité la bienvenue et remercié au nom du gouvernement, les partenaires techniques et financiers, dudit projet pour le soutien apporté.

 

Avant  d’expliquer : « cette maladie qui a été constatée en mai 2018, s’est propagée dans 27 préfectures de la Guinée, avec des taux élevés de morbidité et de mortalité qui ont affecté près de 72 000 animaux exposés , 7.467 cas suspects et 871 animaux morts .C’est une campagne de vaccination gratuite », a-t-il expliquer .

 

Avant d’exhorter    aux éleveurs et leurs organisations professionnelles de se mobiliser pour conférer un succès éclatant aux opérations de vaccinations contre la fièvre aphteuse qui j’espère  sera un lointain souvenir pour la guinée.

 

 

Ibrahim Magazi , représentant de la banque mondiale,  a rappelé qu’il  était très nécessaire pour son institution d’ apporter  son aide dans ce combat d’éradication de cette épidémie . « Au regard de cette situation sanitaire préoccupante, la Banque mondiale, à travers ses   projets actifs, a accepté de financer le plan d’urgence pour un montant d’un million soixante-dix-huit mille trois cent soixante-dix-sept dollars, dont 1.028.377$ sur le projet REDISS et 50 000$ sur les PASAG, pour aider le gouvernement dans ses efforts de riposte à la maladie » , a souligné le représentant  de la Banque Mondiale .

 

 

Avant d’inviter  les partenaires éleveurs au respect    des pratiques de biosécurité pour empêcher   la propagation du virus dans d’autres zones du pays.

 

Pour sa part, le maire de la commune rurale de Kolabounyi,Ansoumane Zito  Coumbassa, a  remercié   le gouvernement Guinéen  et ses partenaires pour cette  belle initiative. Avant de préciser que la population de Kolabounyi est à majorité agropastorale  et l’élevage constitue la seconde activité après l’agriculture.

 

Pour mettre un terme à ses propos, il a dit : «Avec cette campagne de vaccination de lutte contre cette maladie, des milliers de bovins pourront être sauvés ».

 

 

Mariam K Camara pour www.conakrynews.org  621242468

 

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.*