A cause du Sexe: Un homme tue sa Femme à Kindia

A cause du Sexe: Un homme tue  sa Femme à Kindia

Devant une colère survint souvent un crime. En colère contre sa femme pour le sexe, un homme a ôté la vie à sa femme, une mère de trois enfants dans le quartier Banlieue dans la commune urbaine de Kindia. Cet acte s’est passé dans la nuit de mardi à mercredi, 05 août 2020 aux environs de 00h TU.

Selon des témoins trouvés sur place, après avoir reçu un coup fatal, la défunte Thierno Hawa Sylla s’est écroulée au sol avant qu’elle ne soit transportée d’urgence à l’hôpital régional Alpha Oumar Diallo où elle a rendu l’âme.

<< J’étais couché lorsqu’on m’a réveillé que Thierno Hawa et son mari sont en train de se battre. Je suis venue frapper à la porte à plusieurs reprises, c’est ainsi que son mari est venu ouvrir la porte. Sa femme était à terre, j’ai demandé au mari qu’est-ce qu’il y a? Mais il ne m’a pas répondu. Son frère aussi est venu. Il lui a demandé mais aucune réponse. Pendant ce temps, sa femme était couchée, je lui ai parlé mais, elle ne répondait pas. Ma mère aussi est venue voir Thierno Hawa couchée. Entre temps, Thierno Hawa s’est retrouvée et ma mère lui a demandé le pourquoi de cette bagarre. Elle a dit que son mari voulait coucher avec elle mais qu’elle est en période menstruelle. Mais le mari n’a pas cédé et c’est là que tout a commencé. Comme il faisait nuit, moi je suis parti me coucher. Mais bien avant, j’ai fait rentrer les objets qu’il a fait sortir dehors>>, raconte Mariam Sylla témoin oculaire de la dispute.

La fille de la victime, Djenabou Touré qui a transporté sa maman à l’hôpital, explique les circonstances dans lesquelles, sa mère a rendu l’âme. << C’est aux environs de 1 heures que ma maman m’a appelé au téléphone. Elle m’a dit Djènè si vous ne m’envoyez pas à l’hôpital je vais mourir. Qu’elle s’est battue avec mon père. Je suis parti dans l’immédiat. Arrivée, j’ai trouvé m’a mère incapable de soulever sa tête. J’ai demandé ce qui s’est passé mais ma mère ne pouvait pas parler. Mon père est venu lui dire d’arrêter de faire peur aux gens, il lui a massé mais ma mère ne pouvait plus tenir sa tête. C’est ainsi on l’a transporté à l’hôpital. Arrivé, les médecins nous ont demandé mais ma sœur a dissimilée les choses. Ils nous ont dit qu’ils ne peuvent pas la toucher. Ils nous ont dit d’aller au CTPI mais là-bas, il n’y avait personne. Les médecins sont revenus et ils ont mis ma mère sur un lit. Après quelques temps, j’ai constaté qu’elle ne se remuait plus et j’ai su qu’elle a rendu l’âme. C’est ainsi j’ai criée >>, témoigne Djenabou Touré en larmes.

Aux dernières nouvelles, le corps de la victime est actuellement à la morgue de l’hôpital régional pour l’autopsie et le présumé assassin, son mari coupable Abdourahamane Camara alias vieux, est en cavale.

Africvisionguinee.com

Le titre engage conakrynews.org

 

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.*