L’ancien Ministre Siaka Barry :‹‹Pour nous, la prochaine élection présidentielle portera une blessure profonde››

L’ancien Ministre Siaka Barry :‹‹Pour nous, la prochaine élection présidentielle portera une blessure profonde››

    

Ce mardi,08 Septembre 2020 à Conakry, le président   du Mouvement Populaire Démocratique de Guinée  (MPDG), Siaka Barry, était en face des journalistes pour une animer une conference de presse autour de deux  points essentiels: sur la non  participation  de son parti à la présidentielle prévue   pour le 18 prochain en Republique de Guinée et la proposition d’alliance du parti au pouvoir (RPG Arc-En Ciel) avec son parti. Cette rencontre  avec des médias de la place  s’est tenue au  siège social  dudit parti à Matoto.

Dans son exposé,l’ancien ministre de la culture et des Sports,Siaka Barry, a  déclaré que  son  parti politique ne participera   pas   à l’élection presidentielle du 18 octobre prochain.

Avant d’affirmer que le mouvement populaire Démocratique de Guinée ne reconnait pas la l’égalité, ni la légitimité de la nouvelle contitution promulguée par la cour constitutionnelle après le referendum organisé par le parti au pouvoir(RPG).

‹‹Alpha Condé,est mon Papa spirituel.Il a dejà ému le souhait de voir son fils l’accompagner dans sa forfaiture mais nous refusons toute alliance avec le RPG En -Ciel››, a précisé le président du mouvement populaire Démocratique de Guinée,Siaka Barry.

Avant d’ajouter :« pour nous, la prochaine élection présidentielle en Guinée,au lieu de consolider notre jeune démocratie et la liberté qui nous sont tant chères, leur portera une blessure profonde ››,a mentionné dans son discours,Siaka Barry.

« les comités de base, les sections, les fédérations, organes centraux et le Bureau Politique National du MPDG, se sont majoritairement prononcés contre l’alliance sollicitée par le parti au pouvoir le RPG-Arc en Ciel, tant que ce parti, par ses faits et méfaits, s’inscrira dans le sens contraire de l’histoire et érigera des entraves sur le noble chemin de l’alternance démocratique en Guinée. Ce choix courageux et audacieuse fut une décision difficile à prendre pour le MPDG tiraillé entre ses intérêts propres du moment et l’intérêt supérieur de la nation. Car devant des propositions pécuniaires attrayantes et des offres carriéristes alléchantes, nous au MPDG avons résolument fait le choix de notre dignité, de notre honneur et de notre probité morale en gardant une foi inébranlable en l’avenir et en notre patrie, la Guinée », a conclu le président du mouvement populaire Démocratique de Guinée(MPDG).

Sylla Ibrahima Kalil pour www.conakrynews.org 625444534

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.*