Scandale à la mairie de Ratoma : un conseiller communal accuse le maire Issa Soumah de mauvaise gestion

Scandale à la mairie de Ratoma : un conseiller communal accuse le maire Issa Soumah de mauvaise gestion

    

Ce qui se murmurait jusque-là à l’interne à la mairie de Ratoma, sort sur la place publique.

À travers un post sur sa page Facebook, Passy Condé, conseiller communal de l’UFDG à la commune de Ratoma et président de la commission jeunesse, sport, arts et culture, a révélé que des conseillers communaux revendent des domaines et se partagent les sous en complicité avec le maire Issa Soumah.

Joint à cet effet par nos confrères de FIM FM ce dimanche 21 février 2021, Passy Condé est revenu un peu en détails sur cette affaire qui risque de faire rage.

« Ce que je suis en train de rapporter, n’est pas du mensonge. Je mets le maire et ses acolytes au défi. S’ils pensent que ce que je suis en train de faire comme révélations est faux, ils n’ont qu’à porter plainte contre ma personne partout où ils veulent. Je suis prêt à répondre partout où besoin sera », a entamé le conseiller communal.

Et de poursuivre : « Nous avons des chiffres. Depuis 2019 jusqu’à nos jours, le conseil communal n’a tenu qu’une seule session. Et cette session n’était qu’extraordinaire, convoquée par le maire juste pour parler du P.A.I, qu’on doit mettre en place, parce que l’Etat doit débloquer des fonds pour les communes. Pourquoi je parle de détournement ? Aujourd’hui, nos collègues conseillers sont en train d’acheter des voitures, ils sont logés dans des immeubles ici qui sont payés à 2 millions GNF et plus. Nous, nous nous battons pour le développement de la commune. On ne se bat pas pour notre intérêt. Nos prérogatives sont piétinées. Quand tu parles, on te demande de te taire…

Je vais faire quelques révélations : par exemple, la rénovation du bureau du maire s’élève à plus de 300 millions GNF. Aujourd’hui, nous sommes informés qu’il y a la majorité des conseillers qui ont signé une attestation en catimini disant qu’ils ont donné leur avis pour la rénovation du bureau. Ce n’est pas passé au conseil communal.

Je parle de détournement pourquoi ? Parce qu’on n’a aucune visibilité sur la gestion économique de la commune de Ratoma. C’est cela la vérité. L’instance la plus appropriée pour évoquer le problème, c’est mon parti. Ils ont interpelé ces gens-là, ils n’ont pas daigné accepté », a-t-il accusé.

Sur le réseau social Facebook, Passy Condé révèle : « un conseiller a détourné les recettes de 3 mois du marché de la Cité Enco5, le bureau du maire de Ratoma a été rénové à 95.000.000 GNF, ils ont surfacturé à de plus de 300.000.000 GNF. Ils font signer quelques conseillers moyennant 200.000 GNF, dans les quartiers sans passé par le conseil.

Pour l’exercice 2019-2020, l’État a débloqué 2 milliards 500 millions GNF comme budget de fonctionnement. A part le petit clan, même une simple réunion d’information n’a pas été tenue. Nous voulons savoir comment ce budget avait été géré… ».

Toutes nos tentatives pour recouper l’information auprès du maire Issa Soumah, sont pour le moment improductives.

 

Nous y reviendrons !

 

Mosaiqueguinee.com

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.*