Euro 2024 : Rüdiger, l’endurance mentale et la robustesse physique

Euro 2024 : Rüdiger, l’endurance mentale et la robustesse physique

Antonio Rüdiger, le défenseur central, devra être le guide de son équipe tout au long du tournoi, souhaite l’entraineur de la Mannschaft, Julian Nagelsmann.

Antonio Rüdiger, la star de la défense du Real Madrid, est l’un des piliers de la ligne arrière de l’équipe nationale allemande lors de l’Euro 2024, étant considéré l’un des meilleurs défenseurs du monde. Outre sa maîtrise des duels et du jeu aérien, il se distingue par une impressionnante force physique.

Rüdiger est né à Berlin le 3 mars 1993 d’un père allemand d’origine africaine et d’une mère sierra-léonaise, qui avait fui la guerre civile dans son pays. Il a grandi dans le quartier de Neukölln à Berlin.‏ Rüdiger a débuté sa carrière au FC Stuttgart, avant de rejoindre l’AS Roma en 2015, d’abord en prêt, puis pour un contrat de neuf millions d’euros. Par la suite, il a rejoint Chelsea en 2017 pour 35 millions d’euros. Lors de sa première saison à Chelsea, il a remporté la FA Cup. L’année suivante, il a gagné la Ligue Europa, puis la Ligue des Champions en 2021. En 2022, il a finalement signé au Real Madrid, en transfert libre. Le défenseur allemand a contribué au Club madrilène de remporter les titres de la Super Coupe d’Europe, de la Ligue des Champions et du championnat espagnol.

Il a fait ses débuts sous les couleurs de la Mannschaft en mai 2014, mais une blessure l’a écarté de l’Euro 2016. L’année suivante, il a contribué à la victoire de son pays à la Coupe des confédérations. Il faisait partie de la sortie de l’Allemagne à la Coupe du monde 2018 en Russie et en 2022 au Qatar, où l’équipe n’a pas passé la phase de groupes. Il a pris part au parcours de son équipe jusqu’en huitièmes de finale de l’Euro 2020. Au cours de sa carrière en club, Rüdiger a totalisé 478 apparitions, avec 23 buts inscrits. Il a également disputé 68 rencontres pour l’équipe nationale allemande, dans lesquelles il a marqué à trois reprises.

Rüdiger s’est souvent exprimé sur le racisme dans le sport. Alors qu’il a indiqué avoir été victime de racisme lors du match contre Tottenham en décembre 2020, sans que les coupables puissent être identifiés, le défenseur de Chelsea a fait part de sa colère dans un article paru dans The Players Tribune, intitulé « Cet article ne résoudra pas le racisme dans le football ». Il éprouve une grande fierté à être musulman. Il est célèbre pour désigner le ciel de l’index, avant et pendant les matchs, en tant que représentation de l’unicité (le tawḥīd) prônée par l’islam.

Rüdiger a été vivement critiqué après avoir participé avec l’équipe nationale allemande à un geste de protestation en se couvrant la bouche avant le match contre le Japon lors de la Coupe du monde Qatar 2022, suite au refus de la FIFA de les autoriser à porter des badges en soutien à la communauté LGBTQ+. Son comportement a intrigué ses supporters, tiraillés entre son engagement dans une campagne de soutien à la communauté LGBTQ+ et son image publique de fervent pratiquant de l’islam, lisant le Coran avant chaque rencontre et partageant des photos de son petit pèlerinage (Omra).

Avec dpa-news