Guinée : halte à la fuite en avant du FNDC (déclaration)

Guinée : halte à la fuite en avant du FNDC (déclaration)

DÉCLARATION N0: 3 DE LA COORDINATION DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR LA PATRIE ( COP-GUINÉE ).

 

Nous organisations de la société civile membres et partenaires de la COORDINATION DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR LA PATRIE ( COP GUINÉE ) suivons avec beaucoup d’intérêt les différentes consultations entreprises par le CNRD, de même que les propositions des différents acteurs de la vie politique, économique et sociale du pays. Nous en remercions le CNRD et son Président d’avoir donné la parole à toutes les forces vives de la nation.

– Fidèle à notre mission d’œuvrer inlassablement pour la préservation et la gestion des conflits notamment électoraux et la promotion de la Bonne Gouvernance par le dialogue inclusif et apaisé.

– Regrettant l’obstination de la gouvernance déchue à diligenter un dialogue inclusif et participatif pour la gestion de la crise post-électoral et l’amélioration de la gouvernance

– Remarquant une consultation inclusive engagée par le CNRD et son Président le Colonel Mamady DOUMBOUYA avec tous les acteurs en faveur d’une transition réussie et apaisée. Et vu l’engouement et l’espoir suscités au niveau de toutes les entités de la vie nationale

– Remarquant les discours de Rassemblement et d’union nationale prononcés par le Colonel Mamady DOUMBOUYA, Président du CNRD, Chef de l’État.

Dans ce climat de paix, propice à la quiétude sociale et le vivre-ensemble; nous organisations membres de la COORDINATION DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR LA PATRIE ( COP GUINÉE ) avons remarqué avec étonnement cette sortie inopportune et d’un autre âge d’une société civile appelée 《 FNDC》 dans un contexte transitoire guinéen où normalement une organisation crédible et soucieuse de paix doit appeler les guinéens au vivre-ensemble et d’unité d’actions autour du CNRD. Nous avons remarqué une liste fantaisiste et des propos inserieux comme si on vivait encore l’époque de la gouvernance déchue. Nous dénonçons cette fuite en avant du FNDC avec ses agissements assimilables à une chasse à la sorcière. Le CNRD en prenant le pouvoir à mis un terme au 3ème mandat que d’ailleurs nous la COP GUINÉE avons toujours dénoncé.  » La justice est la boussole qui doit guider cette transition  » a laissé entendre le Président du CNRD à la prise du pouvoir. Nous disons pour une nième fois :

 

HALTE À LA FUITE EN AVANT DU FNDC.

 

Cette alerte tient en compte le niveau de manipulation de l’opinion publique très poussée sur des subjectivités et l’élan ethno-communautaire. Pour qui connaît des calculs sur fond d’intérêts et d’agendas cachés de certains acteurs sociopolitiques, avides de pouvoir et ses privilèges et au regard de la fébrilité économique et financière de la majorité écrasante de la population dues à la corruption et l’impunité, avec des risques élevés d’instabilité ; nous invitons :

1)-LA SOCIÉTÉ CIVILE EN  GÉNÉRAL ET LE  FNDC EN PARTICULIER:

– À  éviter la propagande de toute idée de triomphalisme de certains guinéens sur d’autres ;

– D’éviter des propos et actions qui sont à l’encontre d’une transition inclusive et apaisée sollicité par le Colonel Mamady DOUMBOUYA et le CNRD.

– De continuer le Rassemblement des guinéens dans le respect des Droits Humains et les principes démocratiques aussi bien dans les discours que par les actes.

– De sensibiliser tous les bords à l’adhésion aux idéaux du CNRD et de son Président car cette transition est une dernière chance pour la Guinée d’assoir des institutions fortes qui sont l’émanation du peuple.

2)- A LA CLASSE POLITIQUE,

– De mettre fin pour une fois, aux combines sur fonds d’appétits égoïstes visant à instrumentaliser les différents rendez-vous de la république avec son histoire.

– D’éviter de construire des opinions publiques sectaires.

 3)- AU CNRD ET A SON PRÉSIDENT MAMADY DOUMBOUYA.

– De continuer sur son bon élan en se basant sur les 5 piliers du CNRD ( La rectification institutionnelle, la refondation de l’État, le Rassemblement des guinéens, le redressement et le repositionnement de la Guinée )

-Que rien, ni les apprentis sorciers à la solde des politiques ne laisse le CNRD se détourner de ces nobles objectifs pour une chasse à la sorcière. « La justice est la boussole qui doit guider cette transition  » comme l’a dit le Colonel Mamady DOUMBOUYA.

Au nom de la COORDINATION DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR LA PATRIE ( LA COP GUINÉE )

PAUL KAMANO