Agriculture: Fin des travaux des États généraux de l’agriculture et de l’Élevage

Agriculture: Fin des travaux des États généraux de l’agriculture et de l’Élevage

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, a clôturé la première édition des États Généraux de l’Agriculture et de l’Élevage.

Les États Généraux de l’Agriculture et de l’Élevage visent à approfondir le diagnostic du secteur de l’agriculture et de l’élevage en vue d’identifier les voies et moyens garantissant un accroissement durable de la production et de la productivité, dans le but d’assurer l’autosuffisance ainsi que la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations.

Dans son discours, le Premier ministre a souligné que l’objectif est que l’agriculture et l’élevage puissent contribuer à hauteur de près de 50 % du PIB pour la croissance économique : « Cela doit être un objectif réaliste. Parce que, comme disent les experts de la Banque mondiale, la Guinée réalise un taux de croissance économique de 4 % », a-t-il rappelé.

Par la suite, il a précisé que les 4 %, sans rien faire, peuvent être atteints : « Donc, donnons-nous les moyens d’avoir 10 %. Et ce sont ces 10 % de croissance de manière durable qui feront qu’à moyen terme nous allons inverser la courbe de la pauvreté, et c’est par le secteur agricole que nous pouvons réussir cela », ajoute-t-il.

Pour finir, il a indiqué que dès les prochains jours, il va mettre en place deux comités mensuels : « Un comité chargé du développement durable et du capital humain, et un autre comité chargé des finances publiques et des réformes, afin que de manière structurée l’ensemble des interventions des ministères sectoriels puissent se retrouver en phase dans une dynamique collective et avancer ensemble ».

Avec CCG