Merci pour l’octroi d’une Maison de la presse (tribune)

Merci pour l’octroi d’une Maison de la presse (tribune)

    

Editeur, dirigeant, journaliste, technicien et tous les autres membres du personnel des médias, chacun en ce qui le concerne, apprécie à sa juste valeur l’octroi du bâtiment situé au quartier Minière à Conakry, pour servir de Maison de la presse.

Ce geste posé ce 15 février par le colonel Mamadi Doumbouya est sans précédent dans l’histoire de la construction d’une presse libre, crédible, et consciente de sa responsabilité présente et future dans la marche de notre pays vers l’enracinement des valeurs et fondements de la démocratie.

Pour ma part, je dis: merci à vous, Monsieur le Président, ainsi qu’à tous les esprits éclairés de votre équipe, pour cet acte qui s’inscrit en lettres d’or dans le registre ouvert par le général Lansana Conté père de liberté de la presse et donateur de la subvention annuelle revue à la hausse au fil des régimes qui se sont succédé en Guinée. Vous avez donné un toit à la presse, merci.

A présent, accomplissez le reste de votre mission. Protégez la pépinière de la démocratie. Gardez-vous de dévier le droit chemin du 5 septembre. Soyez dans l’air du temps pour ne pas rater pas votre second rendez-vous avec l’histoire ! J’ai dit.

Par Diallo Alpha Abdoulaye